Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Aptitude Financière L'OPC Documents

Introduction générale

Un aperçu des différents documents et la raison sous-jacente à la création de ces documents.

Introduction

Les parts d’OPC sont des produits financiers qui s’adressent au grand public et lui permettent d’investir dans des produits d’une diversité extrême: divers types d’actions, d’obligations, de devises, de produits dérivés, de produits structurés, ou encore … des combinaisons de ces différents produits.

Par ailleurs, les investisseurs auxquels s’adresse ce type de produits recherchent tout naturellement à investir dans un placement qui leur offrira un rendement optimal. Ils n’ont cependant pas nécessairement une connaissance approfondie des marchés et produits financiers, et des risques et opportunités qui y sont liés. Or, ces marché et produits, ces risques et opportunités, sont essentiels dans la mesure où ils ont une influence directe sur le rendement que l’investissement apportera à l’investisseur.

Ainsi, face à des produits financiers d’une grande diversité – et parfois complexité – il convient de donner aux investisseurs – dont le niveau de connaissance financière est également très variable – les instruments nécessaires pour évaluer si un investissement dans tel ou tel OPC leur convient, et pour évaluer, une fois l’investissement réalisé, les performances de cet investissement et le rendement qu’il lui apporte.

 

Documents disponibles

C’est dans cette optique que sont mis à disposition des investisseurs potentiels et détenteurs de parts d’OPC une série de documents, à savoir:

 

Notre ambition est ici de présenter, brièvement, les objectifs et le contenu de ces documents, ainsi que les différents types de contrôle qu’ils subissent avant d’être mis à disposition du public. In fine, nous souhaitons ainsi fournir quelques fils rouges au lecteur, lui permettant de retrouver dans ces différents documents les informations qui l’intéressent.

À cet égard, il est important de noter que les OPC doivent se conformer aux dispositions en matière d’information des investisseurs. Ils sont ainsi tenus de publier un prospectus d'émission dont les principales informations sont actualisées en permanence et doivent par ailleurs veiller à une information en continu par la publication d'un rapport annuel et d'un rapport semestriel. En outre, les OPC ont aussi la possibilité de proposer des documents commerciaux et techniques supplémentaires.

 

Pour un aperçu sur les lois liées, "cliquez ici".

 

Conclusion

Au terme de ce survol rapide des différents documents d’information mises à disposition des investisseurs, un constat s’impose: les sources d’information ne manquent assurément pas.

La législation belge encadre par ailleurs strictement l’élaboration et la diffusion de ces sources d’informations, afin d’assurer leur comparabilité entre les différents OPC, et d’éviter que l’on soit confronté à une véritable jungle de données et documents où une même information pourrait être interprétée de plusieurs manières différentes.

 

Deux éléments font cependant parfois défaut:

  • Des clés permettant à l’investisseur de comprendre l’information contenue dans ces différents documents, et de faire le tri entre ce qu’il est indispensable de savoir et ce qui est secondaire, au moment de décider d’investir;
  • Un fil d’Ariane permettant à l’investisseur de retrouver l’information qui l’intéresse dans ces différents documents.

Sans ces éléments indispensables, l’investisseur est parfois tenté de renoncer à la consultation des documents d’information, et de s’en remettre au hasard, sans avoir pu se forger sa propre opinion. Avec comme conséquence une non compréhension des caractéristiques essentielles de son investissement et un grand risque de frustration si le rendement escompté n’est pas au rendez-vous. Cette compréhension passe par la lecture attentive des documents d’information mis à sa disposition, et c’est précisément ici que se situe l’intérêt de ce court résumé: donner à l’investisseur un aperçu structuré des renseignements qu’il peut retrouver dans les prospectus, les rapports périodiques et les fiches techniques, afin de lui donner les clés de compréhension et le fil d’Ariane qui font si souvent défaut au moment de la prise de décision d’investir.