Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Publications Recommandations Checklist Marketing OPC Commentaires de gestion

Commentaires de gestion

Commentaires de gestion OPC

 

A. Principes généraux

  1. Les commentaires de gestion ne peuvent pas donner, à propos de la stratégie de placement, de précisions et d’informations concrètes supplémentaires ayant leur place dans le prospectus.

  2. Les commentaires de gestion ne se livrent pas à des simulations de la composition spécifique du portefeuille pour l’avenir (il n’est pas autorisé par exemple d’évoquer une action individuelle à l’aide de chiffres concrets).

  3. Les commentaires de gestion peuvent contenir une orientation générale du futur portefeuille (il est permis par exemple d’annoncer en termes généraux qu’un secteur ou un pays individuel est en progrès ou en recul).

  4. Les commentaires de gestion commentent toujours a posteriori les attentes formulées dans le commentaire précédent.

  5. Les commentaires de gestion des fonds gérés activement peuvent reprendre une comparaison avec un benchmark si celui-ci est mentionné dans le KIID, politique de placement du fonds. Il doit exister un lien pertinent entre le benchmark et la politique de placement.

  6. Tous les rendements publiés doivent se conformer aux dispositions réglementaires, telles que prévues dans l’AR. Les disclaimers doivent être indiqués.
    Il n’est pas autorisé de mentionner un yield to maturity (pour les positions obligataires) et/ou un rendement de dividende moyen (pour les positions d’actions).

 

B. Bloc de commentaires 1: Informations sur la situation de fait, éléments de commentaires pertinents à mentionner

  1. Politique de placement - stratégie d’investissement et/ou objectif de placement.

  2. Faits nouveaux ayant un impact sur les éléments sous-jacents: situation du marché et du climat (macro-)économique + décisions de placement qui en résultent dans le chef du gestionnaire.

  3. Décrire l’évolution de la VNI durant la période de l’exercice déterminée: toujours mentionner et expliciter les éléments positifs et négatifs pertinents.

  4. Feedback sur les perspectives formulées antérieurement dans la fiche précédente (continuité).

  5. Il est permis de préciser dans quelle zone géographique ou dans quels secteurs le portefeuille est/a été placé, pour autant que le prospectus/ KIID confère un contenu minimal à la politique de placement. Les règles de base de la gestion doivent figurer dans le prospectus/ KIID. Si le gestionnaire définit la composition du portefeuille sur la base d’une sélection d’un seul secteur choisi sur une liste prédéfinie, le prospectus/ KIID doit l’expliquer.
    • A. Eléments spécifiques pour la composante actions des OPC:
      • i) Indiquer les secteurs, pays/régions, thèmes, services, monnaies, classe(s) d’actifs, … pertinents.
        • Importance dans le portefeuille et positions principales. Par exemple 3 éléments performants et 3 éléments moins performants. Toujours intégrer une notion de proportionnalité.
        • Justifier les choix opérés et indiquer la contribution au résultat.
      • ii) Comparaison avec benchmarks/indices de portefeuille et composantes.
    • B. Eléments spécifiques pour la composante obligations des OPC:
      • i) Indiquer l’exposition pertinente des pays, marchés, devises, obligations et leurs caractéristiques, duration, rapport coût/bénéfices, couvertures, … .
        • Importance dans le portefeuille et positions principales. Par exemple 3 éléments performants et 3 éléments moins performants. Toujours intégrer une notion de proportionnalité.
        • Justifier les choix opérés et indiquer la contribution dans le résultat (par ex. positions en cas de hausses/baisses des taux et impact).
      • ii) Duration.


C. Bloc de commentaires 2: Perspectives, éléments de commentaires pertinents à mentionner

  1. Perspectives macro-économiques générales pour une période donnée.

  2. Perspectives de marché pour une période donnée: indicateurs pertinents pour un secteur, une région, un thème, l’inflation, les cours de change, les ratings, les mesures des institutions supranationales, … .

  3. Indiquer les principales composantes et positions actives: surpondération / sous-pondération + motivations des décisions de placement du gestionnaire de l’OPC.